Scroll to top

Présentation du métier IPA

“Un infirmier qui exerce en pratique avancée est un infirmier diplômé qui a acquis des connaissances théoriques, le savoir-faire nécessaire aux prises de décisions complexes, de même que les compétences cliniques indispensables à la pratique avancée de sa profession. Les caractéristiques de cette pratique avancée sont déterminées par le contexte dans lequel l’infirmier sera autorisée à exercer”

Selon la définition du Conseil International des Infirmiers (CCI) (adoptée en 2008)

Le contexte international

Rapport OCDE

Pénurie de médecin

Pénurie de médecin

Qualité des soins

Qualité des soins

Coût de la santé

Coût de la santé

Perspectives de la carrière des infirmiers

Perspectives de la carrière des infirmiers

Le contexte national

Population vieillissante

Population vieillissante

Développement des pathologies chroniques

Développement des pathologies chroniques

Un accès aux soins hétérogène pouvant favoriser le renoncement aux soins

Un accès aux soins hétérogène pouvant favoriser le renoncement aux soins

Démographie médicale déclinante

Démographie médicale déclinante

De nouvelles organisations de travail

De nouvelles organisations de travail

Le contexte local

Développement des groupes hospitaliers de territoire

Développement des groupes hospitaliers de territoire

Soins en ambulatoire et domicile

Soins en ambulatoire et domicile

Au total, les enjeux

Le patient

Le patient

Chronicité des maladies, polypathologies et vieillissement

L'offre de soins

L'offre de soins

Inégalité de répartition des professionnels de santé sur le territoire, virage ambulatoire, réseaux ville-hôpital, multiplications des intervenants dans le parcours de santé

Développement de nouveaux outils

Développement de nouveaux outils

Télémédecine, patients e-connecté

Démocratisation et citoyenneté sanitaire

Démocratisation et citoyenneté sanitaire

Émergence des patients experts

Les différents domaines
d’exercice

• Oncologie, Hématologie

• Néphrologie, Dialyse, Maladie rénale chronique

• Psychiatrie, Santé mentale

• Pathologies chroniques stabilisées; prévention et poly-pathologies courantes en soins primaires :

• Cardiopathie, Maladie coronaires

• Artériopathies chroniques

• Accident vasculaire cérébral

• Diabète type 1 & 2

• Insuffisance respiratoire chronique

• Maladie d’Alzeihmer et autres démences

• Épilepsie

• Parkinson

Les milieux d'exercice

En ambulatoire

En ambulatoire

au sein d’une équipe de soins primaires (CPTS, MSP) coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou au sein d’une équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées

En assistance d'un médecin spécialiste

En assistance d'un médecin spécialiste

Hors soins primaires

En établissement de santé

En établissement de santé

en établissement médico-social ou dans un hôpital des armées, au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin

Les textes de références

Décret n° 2020-244 du 12 mars 2020 portant statut particulier du corps des auxiliaires médicaux exerçant en pratique avancée de la fonction publique hospitalière

Décret n° 2020-245 du 12 mars 2020 relatif à l’échelonnement indiciaire du corps des auxiliaires médicaux exerçant en pratique avancée de la fonction publique hospitalière

Arrêté du 30 décembre 2019 portant approbation de l’avenant n° 7 à la convention nationale organisant les rapports entre les infirmiers libéraux et l’assurance maladie, signée le 22 juin 2007

Décret n° 2019-835 du 12 août 2019 relatif à l’exercice infirmier en pratique avancée et à sa prise en charge par l’assurance maladie

Décret n° 2019-836 du 12 août 2019 relatif au diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée mention psychiatrie et santé mentale

Décret n°2019-510 du 23 mai 2019 relatif aux modalités de reconnaissance des qualifications professionnelles des ressortissants européens concernant le diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée

Décret n° 2018-633 du 18 juillet 2018 relatif au diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée

Décret n° 2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l’exercice infirmier en pratique avancée

Arrêté du 12 août 2019 relatif à l’enregistrement des infirmiers en pratique avancée auprès de l’ordre des infirmiers

Arrêté du 12 août 2019 modifiant les annexes de l’arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l’exercice infirmier en pratique avancée en application de l’article R. 4301-3 du code de la santé publique

Arrêté du 12 août 2019 modifiant l’arrêté du 18 juillet 2018 relatif au régime des études en vue du diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée

Arrêté du 18 juillet 2018 fixant la liste des pathologies chroniques stabilisées prévue à l’article R. 4301-2 du code de santé publique

Arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l’exercice infirmier en pratique avancée en application de l’article R. 4301-3 du code de santé publique

Arrêté du 18 juillet 2018 relatif au régime des études en vue du diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée

LOI n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé – Art119

La pratique avancée
dans le système de santé français

Définition (SIDIIEF 2018) :

  • Pratique clinique centrée sur les besoins
  • Des situations de soins complexes et spécifiques
  • Basée sur des preuves
  • Haut niveau d’autonomie
  • Maitrise universitaire
  • Fort leadership visant l’appui à la transformation des soins

Le modèle HAMRIC

Voici une modélisation qui reprend les compétences attendues d’un.e IPA selon le modèle HAMRIC (2009,2019) :

Nature de la pratique avancée

La pratique avancée
dans le monde

D’après un rapport de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique), la pratique avancée dans le monde évolue. On dénombre 330 000 IPA dans le monde répartis sur 25 pays.

Dans les pays anglo-saxons, les advanced practice nurses, l’équivalent des infirmiers en pratique avancée (IPA), sont présentes dans l’accompagnement des patients, notamment ceux souffrant de pathologies chroniques, depuis les années 1960.

Un IPA a acquis, grâce à une formation complémentaire de niveau master, une base de connaissances spécialisées, des capacités perfectionnées en matière de prise de décision et des compétences cliniques pour une pratique infirmière plus étendue, dont les caractéristiques dépendent du contexte dans lequel il est accrédité à exercer ses fonctions (CII, 2008a).

L’infirmière clinicienne spécialisée (ICS) et l’infirmière praticienne (IP) sont les deux catégories d’IPA les plus généralement mentionnées à l’échelle de la planète (APRN, 2008 ; Begley, 2010 ; Carryer et coll., 2018 ; CNA, 2019 ; Finnish Nurses Association, 2016; Maier et coll., 2017; Miranda Neto et coll., 2018).

Les IP sont des infirmières généralistes qui, après une formation plus poussée (niveau master au minimum), sont devenues des cliniciennes autonomes. Elles sont formées pour diagnostiquer et traiter les affections d’après des directives reposant sur des données probantes. Leur formation a répondu à une demande de soins en santé primaire, à une évolution des technologies, à la diminution annoncée de la démographie médicale, en particulier dans certaines zones rurales nord-américaines (États-Unis et Canada), en maximisant le système de soins et en répondant à des besoins locaux et au vieillissement de la population.

Les missions de l’ICS, outre les soins directs aux patients dans une spécialité clinique, comprennent les soins indirects à travers la formation, la recherche et l’appui aux autres infirmières et personnels de santé, le leadership pour élaborer des programmes de pratique spécialisée (Lewandowski, Adamle, 2009). Si les ICS ont d’abord travaillé dans les hôpitaux (Delamaire, LaFortune, 2010), leur fonction a évolué et elles dispensent désormais des soins spécialisés aux patients atteints de maladies complexes et chroniques en consultation externe, aux urgences, à domicile, en milieu communautaire et dans les contextes de soins de longue durée (Bryant-Lukosius, Wong, 2019; Kirkpatrick et coll., 2013).

Le concept de la PIA est suffisamment intégrateur et souple pour tenir compte des différences entre systèmes de soins de santé, dispositifs réglementaires et formations des infirmières d’un pays à l’autre. Au fil des ans, la PIA et les soins infirmiers à l’échelon mondial ont gagné en maturité, l’IPA étant vue comme une experte médicale dont les caractéristiques de la fonction sont transversales et comprennent une vision et un rôle actif en matière de gouvernance, d’élaboration de politiques et de leadership clinique (AANP, 2015 ; CNA, 2019 ; Gouvernement écossais, 2008; NCNZ, 2017a).

En France, les IPA ont un rôle conjugué de l’ICS et l’IP en fonction du lieu d’exercice et des besoins du territoire.

La mise en place des formations  en 2018 et la reconnaissance statutaire en 2020 sont encore très récentes et l’identité spécifique des IPA français est encore en construction.

Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone =  SIDIIEF

Réseau mondial francophone de la profession infirmière

Association américaine des infirmières praticiennes =  AANP

American Association of Nurse Practitioners

European specialist nurses organisation = ESN

Site Européen 

Prochains congrès à ne pas manquer

Congrès international = 11ème conférence virtuelle du réseau NP / APN du Conseil international des infirmières et infirmiers 

29 Aout – 1 septembre 2021

Congrès Mondial du SIDIIEF 

 12 au 15 juin 2022 OTTAWA / CANADA