Scroll to top

UNIPA
Union Nationale des Infirmier.es en Pratique Avancée

En 2018, Les bases législatives de l’exercice sont encadrées par la parution Le Décret n° 2018-633 du 18 juillet 2018 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée, puis par sa modification en lien avec l’étendu du champ d’exercice en lien avec le Décret n° 2019-835 du 12 août 2019 relatif à l’exercice infirmier en pratique avancée.

La LOI n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé abordait l’intérêt du développement des métiers intermédiaires et notamment celui appartenant aux champs de la PA. Renforcer la prévention et la promotion en santé est d’ailleurs l’un des premiers volets de cette dernière. Ces grands axes sont dans la continuité de la loi HPST de 2009 et le Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire.

Les étudiants alors engagés dans la formation ont conscience de la nécessité de se doter d’outils pour accompagner l’implantation et le développement de ce nouveau métier.

Un collectif de 22 IEPA s’est réuni en Assemblée générale constitutive le 05/02/2019 pour créer l’UNIPA (Union Nationale des Infirmier.es en Pratique Avancée), afin de répondre à plusieurs enjeux à travers plusieurs objectifs :

• Être l’organe représentatif pour les futures négociations liées aux conditions d’exercices de la professions au regard du décret.

• Défendre les intérêts de la profession infirmière et la reconnaissance de la PA en favorisant l’implantation des nouveaux professionnels le déploiement de l’ensemble des missions attachées à la PA.

• Valoriser la prise en soin des professionnels en pratique avancée centré sur le patient et ses aidants afin d’optimiser une prise en charge globale et holistique en secteur intra et extra hospitalier.

• Être force de proposition et accompagner les transformations organisationnelles pour l’implantation de la PA infirmière.

• Maintenir avec efficience l’exercice en pratique avancée en conservant l’éthique professionnelle. Participer à la publication de données probantes à travers la restitution de travail de recherche.

• Favoriser l’inter professionnalité avec les différentes représentations de la profession infirmière et des autres professionnels paramédicaux, médicaux et sociaux afin d’optimiser implantation dans les équipes de soins.

La mise en œuvre s’est faite progressivement, durant la première année. D’abord sur le plan local, un retour d’expériences de chacun sur les perspectives d’implantations a permis d’alimenter les différentes lignes que nous nous étions fixées. Un travail avec les étudiants des différentes universités est aussi engagé pour réaliser une synthèse de la situation. Cela a permis d’étayer les ressources pour apporter des réponses collectives.

Pour se faire il nous a fallu créer un réseau pour pouvoir participer au débat national et défendre notre reconnaissance. Dans la construction de notre identité, nous nous sommes dotés d’outils indispensables à la pérennisation de la pratique infirmière avancée. Nous sommes membre fondateur du Conseil National Professionnel des Infirmier.es en Pratique Avancée (CNP IPA).

Depuis la création il y a 17 mois, nous avons créé un modèle économique pour l’activité libérale et hospitalière de manière à argumenter les débats. Nous avons rencontré les députés et par la suite exposé nos arguments à la Direction générale de l’Offre de Soins (DGOS). Cela nous a permis de participer à la table ronde sur la refonte des urgences et le SAS avec une contribution fourni qui s’appuie en partie sur les modèles internationaux.

Tout ce travail nous a conduit à échanger avec les interlocuteurs autour de la table pour la création de l’IPA urgence.

Enfin avec la crise sanitaire, nous avons à nouveau contribué pour le Ségur de la Santé avec la conclusion que nous connaissons de la mesure 6 en faveur du développement de la pratique avancée et le premier recours.

Au vue de cette actualité, nous voyons bien tout l’intérêt d’être acteur de notre devenir en anticipant la création d’un syndicat pour représenter toutes les infirmier.es et infirmier.es étudiant.es en pratique avancée.

L'équipe

Tatiana HENRIOT

Tatiana HENRIOT

Présidente UNIPA

IPA PCS libérale (Yvelines)
IPA Université de Paris

Master Sciences Cliniques Infirmières, spécialité Infirmière coordinatrice de parcours complexes de soins.
Université d'Aix-Marseille

Lise MANTISI

Lise MANTISI

Secrétaire Générale

IPA PCS en Neurologie CHU Pitié Salpêtrière, PARIS
Diplômée de l'Université Paris Est Créteil UPEC/Sorbonne en Octobre 2020
Master Recherche Organisation en Santé mention Parcours Santé

Laurent SALSAC

Laurent SALSAC

Secrétaire Adjoint

IPA PCS libéral Joué-lès-Tours (37)
Diplômée de l'Université Paris Est Créteil UPEC/Sorbonne en Octobre 2020
DU cicatrisation des plaies et brûlures
DU d’éthique et pratique de la santé
Vice Président de la CPTS O’Tours
Trésorier IPAssociation Centre Val-de-Loire

Clara BOUTELEUX

Clara BOUTELEUX

Vice-Présidente de la Communication

Infirmier étudiant en PA 2ème année Université de Nantes Oncologie
IDE en chirurgie Oncologie La Rochelle
Présidente de l'IPAssociation Nouvelle-Aquitaine

Karine DORMOIS

Karine DORMOIS

Trésorière

IPA libérale Alpes de Haute Provence
IPA mention onco-hématologie Aix Marseille Université

DU soins palliatifs (AMU)

Sylvain FOUGERE

Sylvain FOUGERE

TRÉSORIER adjoint

IPA Université de Paris
IPA PCS

Master mention Sciences Cliniques Infirmier, spécialité Infirmier coordinateur parcours complexes de soins.
Université d'Aix-Marseille.

Florian BOIS

Florian BOIS

Vice-Président Réseau Territorial

Infirmier étudiant en PA 2ème année Université Aix-Marseille PCS
IDE Urgence

Hélène KERDILES

Hélène KERDILES

Vice-présidente de la formation

IPA PCS Libérale (Rennes) | Septembre 2020
IPA Université de Rennes

Attachée d’enseignement à l’université de Rennes 1
Chargée de mission au sein de la CPTS « marches de Bretagne »

Eloïc MEGERT

Eloïc MEGERT

Vice-Président de la perspective de la pratique avancée

IPA Université Aix-Marseille
IPA PCS

Master Hygiène et Qualité des Soins
Master Spécialisé Management des Structures Sanitaires

Emmanuel HARDY

Emmanuel HARDY

Vice Président des modes d’exercices

Infirmier étudiant en PA 2ème année Angers-Tours PCS
Infirmier libéral

Nos objectifs

01.

Objectif

Assurer une représentation des professionnels et des étudiants en pratique avancée auprès des différentes instances.

02.

Objectif

Intervenir en tant qu'expert de la profession d'infirmiers en pratique avancée pour éclairer et enrichir les politiques développées par les pouvoirs publiques, les agences sanitaires et les ordres.

03.

Objectif

Mener des actions de promotions de la pratique avancée en France.

04.

Objectif

Améliorer les conditions d’exercice des infirmiers en pratique avancée.

05.

Objectif

Informer et fédérer les professionnels de santé autour d'un projet de pratique avancée.

06.

Objectif

Concourir au partage d'informations concernant l’exercice en pratique avancée.